Mokengeli: Veiller, alerter, combattre.

18 F?VRIER 2017 | Dernières Mises à jour: SAM. 18 F?VR. 2017 13:56:25 CET

Revue de presse

Situation en RDC, analyse de Charles Onana

« Kabila doit quitter le pouvoir le 19 décembre », annonçait en septembre dernier un ancien membre du parti présidentiel de Joseph Kabila au sein du parlement européen. C'est bien au sein de ce même parlement qu'une « association des amis du Rwanda » fut créée au lendemain de la publication du rapport Mapping de l'ONU en 2010 par un certain Louis Michel. On a vu le même Louis Michel, ex-commissaire européen, chez M. Tshisekedi puis chez Kabila négocier le retour au pays de l'ex-PPRD passé dans l'opposition.

Situation en RDC, analyse de Charles Onana

Plus d'actualité

Pas d'élections en 2016

Maman Sidikou a déclaré que les enjeux sont énormes et le dialogue est incontournable pour éviter les risques de rechute dans une instabilité politique et le recours à la violence.



Le dialogue politique en panne : la « troisième voie » de Frédéric Boyenga

Bien avant le message des évêques de la Cenco, par lequel ils proposent leur sollicitude pour déverrouiller la machine du dialogue politique, Fréderic Boyenga, président de l’UNIR-MN, pense déjà à une « troisième voie » pour renforcer le travail de facilitation. « Cette troisième voie ou voie de la synthèse et de réconciliation sera rendue possible par la mise en place d’un Conseil national des anciens pour la facilitation et la coordination du dialogue », a-t-il indiqué dans un entretien avec la presse. Quel que soit l’enjeu que représente l’alternance, il ne faut pas non plus plonger la RDC dans le chaos. D’où la nécessité d’un dialogue dans un cadre strictement national, se défend-il.


Les plus lus